Home Quand porter un masque de ski ? Masque tout temps

Masque tout temps

Masque tout temps

De nombreux skieurs préfèrent porter des lunettes de soleil plutôt qu’un masque de ski pour se laisser aller sur les pistes. Elles sont généralement considérées comme plus pratiques d’utilisation que les masques de skis, quel que soit le temps extérieur. Pourtant, les masques s’adaptent bien mieux aux conditions extérieures comme la luminosité, mais aussi aux intempéries, à condition de savoir les choisir. Alors, comment choisir un masque pour tous les temps ?

Les masques pour tous les temps : une histoire de catégorisation

Lorsque vous choisissez un masque pour tous les temps, difficile de faire la différence entre un modèle adapté aux plus belles journées et un modèle adapté à un temps nuageux. Il existe pourtant un moyen de faire la différence : il s’agit des catégories de masque de skis.

Les masques de skis sont triés en 4 catégories, qui indiquent à quel indice de filtre lumineux vous pouvez vous attendre en achetant le masque. La catégorie 1 ne filtre ainsi qu’entre 0 et 20% de la lumière, tandis que la catégorie 4 filtre entre 92 et 97% de la lumière. Ces masques doivent donc être achetés selon le temps prévu pour vos vacances aux sports d’hiver : se rapprocher de la catégorie 1 pour un temps nuageux ou peu ensoleillé, et se rapprocher de la catégorie 4 si vous avez prévu de faire de l’alpinisme en haute montagne, là où le soleil est le plus brillant et la neige, la plus aveuglante possible.

Le cas des verres photochromiques

Certains verres s’adaptent à la lumière externe, et la filtrent différemment en fonction de la luminosité. On parle alors de verre photochromique. Puisque ces derniers s’adaptent à la lumière, ils ne correspondent pas à une seule catégorie, mais plutôt à un ensemble de catégories. Ces catégories sont indiquées par les mêmes chiffres : vous trouverez ainsi des masques photochromiques 1-2, 1-3, 2-3 ou encore 2-4. Des masques pour tous les temps, qui s’adaptent bien mieux aux conditions changeantes que ne le font les modèles traditionnels, en échange d’un prix légèrement plus élevé.

D’autres technologies intégrées aux masques modernes

En plus des verres photochromiques, d’autres ajouts modernes sur les masques leur permettent encore mieux de s’adapter au temps extérieur ou au ski.

C’est le cas par exemple des verres polarisés, qui filtrent la lumière issue des reflets du soleil. Lorsque le temps est au beau fixe sur la montagne, ces verres se révèlent donc extrêmement pratiques afin de ne pas se laisser aveugler par les reflets du soleil dans la neige.

Plus axée pour le confort des skieurs, la technologie Chromapop permet de filtrer la lumière sans perdre la clarté des couleurs qui vous entourent. Grâce aux masques qui utilisent cette technologie, les paysages vous paraitront plus beaux et naturels malgré la présence d’un masque qui filtre la lumière sur votre visage.

Enfin, la technologie stéréo HD s’adapte à toutes les luminosités pour proposer la meilleure vision possible à ceux qui portent un masque de ce type. Il s’agit donc réellement de masques pour tous les temps !