Home Blog Le masque de ski : tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet

Le masque de ski : tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet

Lorsqu’on pratique le ski certains équipements s’avèrent être indispensables. C’est le cas notamment du masque de ski. De quoi s’agit-il ? Pourquoi faut-il en porter un ? Comment faire le bon choix ? Voici tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet.

Masque de ski, de quoi s’agit-il ?

Le masque de ski est un équipement destiné aux yeux. De manière simple, on pourrait le définir comme des lunettes qui ont été spécifiquement mis au point pour skier. Il a de ce fait une forme spécifique et possède des parties qu’on ne trouve pas sur des lunettes traditionnelles :

  • D’un écran qui peut être cylindrique ou sphérique ;
  • D’un cadre permettant de fixer l’ensemble des éléments qui constituent le masque ;
  • D’une mousse plus ou moins étanche selon le modèle et le fabricant ;
  • D’aération afin de permettre une bonne circulation de l’air ;
  • D’un strap qui est une bande élastique dont le rôle est d’assurer le maintien du masque.

Chacune de parties contribuent à permettre au masque de ski de jouer son rôle.

Les raisons d’utiliser un masque de ski

Porter un masque de ski ne permet pas seulement de compléter sa tenue afin d’adopter le look du skieur parfait. C’est aussi et avant tout une question de sécurité. En effet, en altitude les rayons UV sont plus agressifs. Sans protection il n’y a pas que la visibilité qui sera altérée, vous pourrez sérieusement endommager vos yeux, les rayons UV étant en mesure de brûler la conjonctive et la cornée ou d’entraîner une ophtalmie des neiges.

Un autre intérêt du masque de ski est qu’il protège vos yeux du froid. Lancé sur les pistes parfois à grande vitesse, il n’est que très peu agréable de sentir le courant d’air dans ses yeux. Le masque permet également d’éviter que des corps étrangers ne viennent vous blesser ou impacter sur la vue. Élément de protection indispensable, il faut cependant bien le choisir pour en tirer partie.

Les critères de choix d’un masque de ski

Choisir un masque de ski ne doit pas se faire de manière hasardeuse. Il est important de tenir compte de certains critères. Il s’agit pour l’essentiel de :

  • La couleur de l’écran : tandis que les teintes claires sont indiquées les jours de brouillard, les teintes sombres par contre sont à privilégier par temps ensoleillé. Une alternative c’est de vous offrir un masque à écran photochromique. Très polyvalent, il se fonce ou s’éclaircit en fonction de l’intensité du soleil ;
  • L’indice de protection contre les UV : indiquant le pourcentage de lumière filtré par le masque de ski, il va de 0 à 4. Le choix sera fonction des conditions météorologiques. À titre d’exemple, un indice de protection 3 est plus indiqué lors des journées ensoleillées qu’un indice de protection 2. Les masques de cette catégorie sont à privilégier par temps nuageux ;
  • Les technologies de l’écran : de nos jours les fabricants de masque rivalisent d’ingéniosité pour intégrer à leur produit des technologies toujours plus poussées. Clarity, ChromaPop, Vivid, Prizm, il est facile de s’y perdre, ce d’autant plus que les noms employés pour ces technologies sont assez changeants. Nos spécialistes sont disposés à vous guider dans votre choix ;
  • Le confort du masque de ski : il doit être à bonne taille et avoir la bonne forme pour correspondre à la morphologie de votre visage. Il doit par ailleurs contenir une mousse suffisamment épaisse. Aussi, la ventilation doit être bonne pour permettre une bonne circulation de l’air et empêcher la formation de la buée.

Vous en savez désormais un peu plus sur le masque de ski. Si vous pratiquez cette discipline il faut faire attention de choisir un modèle qui soit parfaitement adapté.

Related Articles

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.